Origine des chaussettes de Noël

3 Déc 2018 | Le saviez-vous ?, Une histoire en passant

A l’approche des fêtes, vous serez nombreux à accrocher des chaussettes à vos cheminées, à vos coins de lit ou encore aux branches de votre sapin.
Leur apparence d’un goût douteux n’enlève cependant rien à leur symbole. Et bien que vous ne les porterai probablement jamais, laissez moi vous raconter à quel point elles sont importantes.

Origine scandinave

Parmi tous les dieux du panthéon scandinave, l’un d’entre eux, le dieu de l’ordre primordiale, rendu célèbre par un film des Avengers, Heimdall ( Heimdallr ) voit tout: Ne dormant jamais, sa vision perce les confins du monde et son oreille peut entendre pousser l’herbe ou la chute d’une seule feuille. Il est le gardien du Bifrost, pont reliant Asgard au monde des Hommes, Midgard.

De son trône au pôle Nord, Heimdall voyagea par trois fois sur Midgard en des temps anciens sous le nom de Rig. Il est dit qu’alors, il profita de l’hospitalité des Hommes de classe sociale différente et donna naissance à trois fils : Thrall le premier serf, Karl le premier Homme libre et Jarl le premier Noble Guerrier.

Quand vient le solstice d’hiver (Jòl), Heimdall prépare sa monture Gulltopp pour son voyage sur Midgard. En cette période, et encore aujourd’hui d’ailleurs, les Hommes sont festifs, heureux, et en profitent pour resserrer leur liens qu’ils soient amicaux, familiaux ou amoureux.

D’autres Æesirs (dieux principaux associés ou apparentés à Odin) accompagnent Heimdall, il est l’heure de faire le point et d’aller à la rencontre des Hommes festoyer et chanter.

Ainsi donc, la joyeuse compagnie prend la route et part vers Midgard. Là bas, le soir venu, hommes, femmes et enfants dorment aprés une dure journée dans le froid et la neige. Ils se reposent dans des maisons longues où une rigole embrasée est creusée à même le sol courant d’un bout à l’autre de la bâtisse. De part et d’autres, les dormeurs sont allongés sur des bancs pour se tenir au chaud.
Pieds nus, tous ces rêveurs ont pensés à mettre leur chaussettes pendantes prés du feu ou coincées sous leur corps.

Alors, Heimdall, à qui rien a échappé, visite chaque foyer pour aller à la rencontre des descendants de Jarl. Il sait reconnaitre les enfants justes et bons des enfants fourbes. Il récompensera les uns en plaçant dans leurs chaussettes un petit présent, les autres, quant à eux, se réveillerons avec des cendres et de la suif dans leurs bas.

Origine occidentale

La légende parle d’un pauvre paysan ayant perdu sa femme. Il se trouva seul avec ses trois filles lesquelles devaient alors supporter le poids de toutes les tâches ménagères tandis que le père devait continuer de travailler dans les champs.

Dans leurs conditions de pauvreté, le père désespérait de ne pouvoir marier ses filles à des hommes bien grâce à une dote.

Saint Nicolas entendu l’histoire de cette malheureuse famille. Il se dirigea un soir chez eux et une fois les filles endormies, il alla vers la cheminée où les filles faisaient sécher leur chaussettes. Saint Nicolas y versa discrètement des pièces en or, offrant ainsi une dote à chacune d’elles.

De ces légendes, les enfants on prit coutume de laisser pendre leurs chaussettes au bord de la cheminée à Noël. Ils espèrent ainsi y trouver au petit matin de quoi les rendre heureux.

Si les chaussettes donnent l’espoir d’un beau matin de Noël et de la joie aux enfants, elles permettent d’y déposer petits cadeaux et friandises.
Aujourd’hui, certains optent pour des chaussettes aux couleurs de leur décoration ou encore avec leur prénom brodés dessus, certains encore préfèrent s’orienter vers le “do it yourself”. Alors, accrocherez-vous des chaussettes à Noël ?